[#RH] Quand @generalifrance met le paquet pour ne pas se faire uberiser via @echosbusiness

Quand Generali met le paquet pour ne pas se faire uberiser

Le DRH de Generali France n’y va pas avec le dos de la cuillère pour donner les moyens à l’assureur de relever les nouveaux défis liés à la transformation digitale du secteur et de l’entreprise. Une révision de fond en comble des modes de travail, de l’organisation du travail, des accords d’entreprises sur le temps de travail, une vrai révolution. Ce type de chantier souvent complexe et litigieux avec les instances représentatives du personnel vient d’aboutir à une spectaculaire révision des modèles établis. Tout cela ayant pour objectif de ne pas se faire uberiser par le premier acteur venu, et principalement d’amener les personnels administratifs à remettre le client au coeur des préoccupations.

Pour ne pas rester inerte face aux transformations du secteur, l’assureur entreprend de flexibiliser l’organisation et le temps de travail de ses collaborateurs administratifs. Détail de ce contrat social avec le DRH, Michel Estimbre.

Si Google se lance dans l’assurance, on est mort », entame Michel Estimbre, membre du comité exécutif de Generali France en charge des relations humaines et de l’organisation. Loin d’être un déclinologue ni un provocateur, l’ancien inspecteur du travail décrit l’ubérisation rampante du marché de l’assurance. A l’image des transformations vécues par les secteurs du transport et de l’hôtellerie, de nouveaux entrants font irruption sur le terrain de jeux jusqu’ici ultra-protégé des assureurs.

http://goo.gl/H40dmm

___________________________________
Rappel mon Article sur Brandwatch : 10 choses à ne pas faire pour devenir influenceur
___________________________________

Laisser un commentaire