#PortraitDeStartuper – Axiome – Mathieu Noiville #Startup #Entreprenariat @MNoiville @Axiome_twit

#PortraitDeStartuper – Axiome – Mathieu Noiville

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Nous proposons Metod, un outil de gestion de projet dédié aux entreprises du numérique permettant à tous les collaborateurs d’une entreprise de suivre et collaborer sur l’avancement d’un projet de A à Z. En effet, via un système de vues, chacun a ainsi la même information sous une forme adaptée aux spécificités de son métier.

Au-delà de cette différenciation, les côtés ergonomique et intuitif ont été très travaillés. Cela permet à Metod de proposer une interface familière au plus grand monde, grâce à des influences comme Google ou Facebook, mais également une réduction jusqu’à 3 fois du nombre de clics pour les actions courantes.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Nous sommes 3 co-fondateurs, ayant partagé une expérience de plus de 4 ans dans le jeu vidéo. Et à travers celle-ci, nous avons constaté qu’aucun outil de gestion ne pouvait être réellement adapté à la fois aux designers et aux développeurs par exemple. De notre côté, nous devions ainsi utiliser deux plates-formes différentes, contraignant pour le chef de projet.

Dans notre réseau proche, certaines entreprises ont pris le parti de n’en utiliser qu’un, mais ils rencontrent une réticence à son utilisation de la part de certains collaborateurs. Et d’autres ont tout simplement décidé de revenir aux fichier Excel pour leur gestion de projet.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Notre ambition est de proposer une solution permettant de réunir l’ensemble des corps de métier du numérique, adaptée à chacun, afin d’avoir une unique plate-forme de gestion de projet. Pour cela, nous travaillons à rendre Metod agréable au quotidien, afin notamment de casser la réticence à l’utilisation de ce type d’outil, que certains ont construit en travaillant sur des solutions qui n’étaient pas pensées pour eux.

En plus de simplifier la vie du chef de projet, cela permet d’accélérer la communication au sein de l’équipe et donc d’économiser beaucoup de temps !

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Difficile de le dire si rapidement, il s’agit encore d’une nouveauté à laquelle je dois encore adapter ma personnalité et mon comportement.

Quelle est votre formation initiale ?
Prépa physique-chimie et école d’ingénieur généraliste.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Je me doutais qu’entreprendre était relativement différent de la position d’employé. Mais il s’agit tout simplement d’autre chose, c’est une manière incomparable de voir les choses, de penser.

C’est une expérience qui change totalement ma vision de l’entreprise et je suis ravi d’avoir eu l’occasion de m’y lancer pour la découvrir.

Découvrir comment fonctionne une entreprise en profondeur et créer de nombreuses relations professionnelles, de tous aspects, est très enrichissant, aussi bien pour la création que personnellement.

Et les échanges avec d’autres entrepreneurs sont maintenant totalement différents. Au-delà d’une interprétation en lien avec de quelconques besoins d’appartenance à un groupe, le microcosme des fondateurs de sociétés innovantes du Nord-Pas-de-Calais – celui où nous sommes le plus impliqué – est très axé sur le partage. Et pour trouver une réponse pertinente, le plus simple est bien souvent de demander à quelqu’un qui se l’est déjà posé !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Notre entrée en incubation était en octobre 2014 et création de la société ainsi que lancement de la commercialisation de l’outil en novembre 2015.

Après plus de 4 ans dans une entreprise de jeu vidéo à la sortie d’école, je me suis lancé dans le développement de l’outil avec 2 autres co-fondateurs, avec qui j’ai partagé cette première expérience pro. Nous sommes alors entrés dans l’incubateur du cluster dont fait partie notre précédente entreprise : la Plaine Images près de Lille. La rupture n’a donc pas été très brutale, nous avions déjà nos marques !

S’en est suivi un an d’incubation dont 7 mois de bêta fermée pour Metod, l’intégration des réseaux « classiques » de la région et une entrée dans l’accélérateur de ce même cluster pour la commercialisation de l’outil. Un début sans vague donc !

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Une difficulté très classique dans ce domaine, la peur du changement. Être habitué à un processus qui fonctionne plus ou moins ne rend pas son changement prioritaire, même pour une solution qui permettrait un gain de temps substantiel, sauf s’il a été prouvé par des sociétés en qui nous avons confiance que le changement est simple et efficace. Nous sommes ainsi dans la phase de recherche d’early adopters, indispensable pour « cross the chasm ».

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Savoir prendre du recul pour avoir un regard critique permettant d’améliorer et agrémenter chacune de nos actions. Être persévérant.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Apports personnels, prêt d’honneur et subventions publiques.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
La validation du Business Plan auprès d’un entrepreneur du domaine dans lequel vous vous lancez, au plus tôt dans le processus de création. Si vous êtes dans l’innovation par exemple, il y a de grandes chances que vous soyez réticent à le faire, mais il y a toujours une possibilité d’avoir un avis très éclairé avec un entrepreneur dont le produit a été un échec et dont la société est maintenant un bureau d’études par exemple.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Échanger avec un maximum d’entrepreneurs sur les contraintes et autre stress du lancement d’une société. Et dans un second temps, sur tous les aspects positifs !

Site internet :
http://www.metod.io/fr/

LinkedIn :
https://www.linkedin.com/in/mathieu-noiville-157a6a21

Twitter :
https://twitter.com/MNoiville

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #10 – Axiome – Mathieu Noiville – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #9 – Short Edition – Christophe Sibieude – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #8 – Myyaam  Driss Alami Mechiche – Elisabeth Smeysters – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #7 – DigitaleBox – Vincent Moncenis – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________